Des bonnes nouvelles à vous annoncer !

Coucou les zamis !

Déjà bon week-end à vous pour ceux qui comme moi bénéficient de ce long week-end d’Ascension!

Sinon, j’ai de bonnes nouvelles à vous annoncer après une semaine dernière un peu compliquée moralement, celle-ci a bien commencé avec ENFIN le début d’un nouveau travail !

Je vous avais parlé des entretiens que j’avais passé il y a quelques temps et si au départ le commercial de l’association m’avait laissé peu d’espoirs, il m’a tout de même rappelé lundi pour me proposer 2 missions.

Bon, c’est un travail d’aide-ménagère chez des particuliers, rien de passionnant dans tout ça vous allez penser mais c’est un grand pas pour moi, je vais enfin retravailler en dehors de chez moi et quelqu’un me fait de nouveau confiance  pour me laisser ma chance.

Par contre, là si je paraîs enthousiaste ça n’était pas le cas lors de mon 1er jour mardi.

Je n’en menais pas large, j’étais très nerveuse et j’avais peur de ne pas être efficace et de ne pas être à l’heure chez les clients.

Faut dire qu’avec un mari qui part travailler à la journée, toute l’organisation de la maison repose sur mes épaules mais heureusement que mes parents ont été là pour mes petits loulous !

D’ailleurs, pour les plus grands ça va demander une période d’adaptation, il va falloir qu’ils s’habituent à ce que maman ne soit plus aussi disponible pour eux !

Le plus drôle dans tout ça c’est que j’avais hâte souvenez-vous de laisser un peu mes enfants et en fait mardi j’ai eu mal au coeur de partir !

Sinon niveau ressenti de ce boulot et bien ça demande de mettre un peu sa fierté de côté, de savoir faire preuve d’adaptation et de patience avec les particuliers, de savoir garder son calme, d’être endurante parce que c’est un métier physique et surtout de se rappeler qu’on fait ce métier en général non pas pour la passion du ménage mais juste pour gagner un salaire …

En résumé,niveau travail, en ce moment 3 midis par semaine je suis nounou et 2 après-midis aide-ménagère, c’est déjà pas mal quand on sait que normalement je suis en congés parental.

En tout cas, ces après-midis de travail m’ont fait beaucoup de bien au moral, bien sûr j’espère trouver plus tard un métier plus épanouïssant, plus créatif  mais je peux m’estimer heureuse de travailler !

 

Laisser un commentaire