Numérobis serait-il précoce?

Pour comprendre mon interrogation, je vais revenir sur son parcours au fil des ans :

Depuis tout petit, nous avions remarqué que Mathieu avait un comportement différent, c’était un petit garçon qui ne faisait pas de bêtises, très ordonné, attentif et qui savait se concentrer un long moment sur le même jouet mais surtout il connaissait son alphabet de A à Z et de Z à A avant même de savoir parler…

Parler ça était long d’ailleurs avant qu’il le fasse, nous avons dû attendre ses 3 ans et demi, mais ça ne nous inquiétait pas puisqu’il ne présentait pas d’autre retard et entendait très bien.

Jusqu’à la moyenne section à part ces petites différences on ne pensait pas forcément qu’il était en avance et puis on l’a vu s’intéresser de plus en plus à l’apprentissage de la lecture et aux mathématiques, mais à 4 ans additionner et soustraire ça commençait à être un peu irréel, j’attendais un intérêt pour les activités manuelles ou tout au moins qu’il dessine mais non ça n’est jamais venu, ses dessins c’était écrire son prénom et des suites de chiffres.

D’ailleurs jusqu’à présent si nous voulons le punir nous n’avons qu’à lui donner un coloriage et croyez-moi que ce sera boudin assuré.

Arrivé en grande section Mathieu savait déjà lire et après l’addition et la soustraction voilà que’il abordait la multiplication sans même s’en rendre compte, avec son papa on a commencé à sérieusement se poser des questions quant à son avance et sa maîtresse aussi d’ailleurs qui nous a parlé de demander à le faire évaluer en CP.

Et justement, nous y voilà au CP, quelle ne fût pas la surprise de sa maîtresse qui venait juste d’arriver dans l’école, de découvrir que Mathieu savait lire non pas juste un peu mais « couramment », qu’il connaissait ses nombres sans limite, qu’il savait poser des opérations et qu’il commençait à s’intéresser à la division, il devenait donc urgent que l’on contacte la psychologue scolaire sauf que la psychologue scolaire intervient dans plusieurs école et obtenir un rendez-vous prend du temps, pour vous dire je l’ai contacté en Octobre et nous l’avons rencontré aujourd’hui.

Ce petit parcours nous l’avons relaté à la psychologue, elle nous a posé des questions sur ses centres d’intérêt, nous a demandé s’il avait des copains et des activités extra-scolaires, quel comportement il avait à la maison, elle a posé plusieurs questions à Mathieu, finalement le but de ce rendez-vous était de faire connaissance dans un 1er temps mais le rendez-vous s’est conclut par le fait qu’en effet il était nécessaire de faire différents tests comme le test de QI, un test de comportement scolaire mais tout ceci ne pourra pas se faire de suite il faudra patienter encore un trimestre mais selon le résultat l’école devra adapter un programme au niveau de Mathieu, nous ne désirons pas qu’il saute une classe il n’a pas la maturité suffisante mais nous tenons avant tout à son bien-être et à son bien-être scolaire…

Alors petit génie ou pas ? Affaire à suivre…

Laisser un commentaire